La Cabane

Les Cabanes : Un lieu qui, tout en perdant son nom, n’a rien perdu de son charme !

Journée du 20 septembre 2014 : Nettoyage des berges et repas

La sixième édition du nettoyage des berges des Cabanes de Pérols a été une fois de plus un moment sympathique et convivial comme nous l'espérions.
Nous avions peur la veille, les jours précédents et le matin même ! La météo encore elle , nous disait que la journée tournait vinaigre, on ne pourrait s’en prendre qu’à nous-mêmes ! Bref, 70 kilos de moules, 25 kilos de viande, du vin, du raisin, du fromage, du café…. Tout était prêt pour contenter 90 personnes…
Vers midi, il fallait se pincer en regardant le ciel. Quand on pense que quelques heures avant on était en alerte orange.
Mr le Maire nous a rendu visite, il a pu échanger avec les riverains, noter quelques doléances et distiller quelques informations : par exemple, le quartier Port de Carême, qui est en voie d’être totalement rénové sur le plan de la voirie et des réseaux, ne restera pas seul ! Bientôt, dans un an, peut-être, le Port aura son tour d’améliorations, même si l’urgence « inondation » avait déjà été largement abordée lors de la mandature précédente sous l’impulsion de Mr CLAPAREDE. De plus on sent l’envie de la municipalité de travailler sur l’identité du quartier, autour de la pêche en particulier. Nous avons d’ailleurs eu la joie d’écouter les pêcheurs, comme Ghislain et Thierry, par exemple, nous raconter leur métier, nous parler de l’anguille, de la cranque, des filets et de la qualité de l’eau qui a l’air de s’améliorer.
Dans l’après-midi, on voyait les gens se mettre à l’ombre ou sous un chapeau, pour siroter un café, un Limoncello, ou les deux, mon général !
Denis se mettait à chanter derrière son orgue de Barbarie, et Toni le suivait pour lancer sur des airs d’opérette à Capella, s’il vous plait !
Quand on pense que le 29 septembre, soit neuf jours après cette belle journée, on a vécu, le quartier, la ville de Pérols, la ville de Montpellier, le département, un événement que l’on qualifie de majeur, décennal, voire centennal ! Un vrai déluge, jusqu’à 300 mm d’eau au mètre carré, on se dit que l’équilibre ne tient pas à grand-chose, qu’on est à la bonne hauteur quand on a les pieds qui touchent bien parterre et qu’un peu de convivialité n’a pas de prix !

Philippe BARBERA (Le Président)

Pour visualiser le reportage vidéo, cliquez sur : Voir la vidéo

Conception - Copyright : Association Les Cabaniers de Pérols      Réalisation : conception-web-cms.fr